Disparaître – Sous les radars des algorithmes, film documentaire de Marc Meillassoux

21 juin 2019, la campagne de financement participatif de Disparaître, film documentaire de Marc Meillassoux prenait fin, couronnée de succès. J’y avais participé, comme quelques centaines d’autres contributeurs.
J’avais vu son film Rien à cacher, qui déconstruit la formule « Je n’ai rien à cacher » que l’on entend parfois dans la bouche de certains lorsque l’on évoque la surveillance qui s’exerce dans l’univers numérique, mais aussi de plus en plus dans le monde physique. J’ai eu l’occasion d’en organiser une projection dans le cadre de la journée Numérique et Démocratie le 17 janvier 2019 lors de la carte blanche à L’avenir des pixels au Sillon à Caen. Rien à cacher, ainsi que le film Meeting Snowden de Flore Vasseur, peut être (re)vu sur la page relatant cette journée : avenirdespixels.net/numeriquedemocratie1701

23 novembre 2021 : une première version de Disparaître (la version 52′) apparaît sur le site d’Arte. Son titre complet : Disparaître – Sous les radars des algorithmes. Il entend répondre à la question maintes fois soulevée lors des projections-débats de Rien à cacher : « Comment reprendre le contrôle de notre vie privée en ligne ? ».

Marc Meillassoux et toute l’équipe du film ont relevé bien des défis pour produire Disparaître, comme en attestent les Actus partagées régulièrement sur Kickstarter depuis la fin de la campagne de financement participatif.
Je suis ravi de pouvoir aujourd’hui promouvoir à nouveau le travail de Marc Meillassoux, que je remercie pour son engagement en faveur de nos libertés par le biais de son travail de création, et oeuvrer en faveur de la protection de notre vie privée en vous invitant à le visionner.

Bande annonce de Disparaître – Sous les radars des algorithmes

Bande annonce de Disparaître – Sous les radars des algorithmes

Version 52′ de Disparaître – Sous les radars des algorithmes

Il me tardait, depuis la fin de la campagne de financement participatif de Disparaître, de découvrir ce nouveau volet du travail de Marc Meillassoux. Je me suis efforcé, parce qu’il aborde des enjeux cruciaux et d’une criante actualité, de créer de l’attente autour de ce film, notamment en le mentionnant systématiquement, lors des mes conférences sur les enjeux liés à la vie privée en ligne (« Nos données, un bien précieux », qui est aussi le titre de l’un des chapitres de L’avenir [des pixels] est entre nos mains). J’ai donné de l’écho à ce film en conférence pour la première fois, quelques jours seulement après la fin de la campagne, lors du séminaire du 27 juin 2019 organisé par le Conseil Régional de Normandie et réunissant les médiateurs numériques normands. La veille de sa mise en ligne sur le site d’Arte, c’est au public de l’antenne de Flers de l’Université Inter-Âges de Normandie que j’en parlais, avant qu’il ne soit enfin accessible à tous.

L’une des diapositives de ma conférence Nos données, un bien précieux.

Les enjeux liés à la vie privée dans les mondes numérique et physique font partie des sujets abordés dans L’avenir [des pixels] est entre nos mains. Je poursuis le travail de documentation entamé voici maintenant plusieurs années. J’en partage le fruit, notamment sur Twitter. Voici quelques ressources, pour aller plus loin (cliquer pour accéder à un tri de mes tweets sur le sujet) :
AlgorithmesAlgorithms
Surveillance de masse
Capitalisme de surveillance
Vie privée

———-
Entretien de Marc Meillassoux avec Audrey Chabal pour le magazine Usbek & Rica (25 novembre 2021)