infos@avenirdespixels.net

Les empreintes numériques

Préambule
#avenirdespixels – #futureofpixels
Les réseaux sociaux, nos données et notre vie privée
Les marques, la publicité
Le journalisme
La création audiovisuelle
L’enseignement

 


Préambule

Les 277 enrichissements de L’avenir [des pixels] est entre nos mains sont librement accessibles à tous. Pour les lecteurs du livre, c’est une façon de prolonger leur expérience de lecture. Pour ceux qui ne sont pas (encore ?) lecteurs du livre, c’est une façon d’entrer dans son univers en explorant les créations audiovisuelles, articles, études, livres, etc. qui y sont mentionnés.

Ces ressources ont pour vocation de nous éclairer sur notre océan de pixels, d’apporter de la transparence sur le fonctionnement de ses acteurs, de déconstruire des idées reçues, d’être un outil au service des créateurs et de chacun de nous.

Elles sont l’une des briques d’un projet qui entend nous mettre en mouvement pour construire l’avenir en conscience et pour qu’œuvres de qualité, médias plus libres, formes d’enseignement préparant mieux chacun au monde de demain, modèles plus équitables, gouvernances plus démocratiques et pratiques plus intègres, puissent s’épanouir et nous animent dans la construction de notre océan de pixels et de notre monde.

Pour sélectionner ces enrichissements, j’ai exploré un nombre de ressources en ligne bien plus important. J’ai partagé au jour le jour sur les réseaux sociaux une partie de ce travail de recherche qui a permis au livre de voir le jour. Le livre a ainsi commencé à s’écrire en ligne et s’y prolonge chaque jour, en particulier sur Twitter et SoundCloud. Dans le préambule, je présente d’ailleurs le livre comme mon plus long tweet.

mon-plus-long-tweet

Ainsi, pour faire une lecture véritablement exhaustive du livre, il faudrait théoriquement lire, outre ses 319 pages, les 7400 tweets (à ce jour) des 3 comptes Twitter (@timothyduquesne | @wescreators | @JSLC_France) liés à ce projet (et consulter toutes les ressources auxquels ils renvoient), écouter les centaines d’heures de sons réparties en listes de lecture thématiques sur la chaîne Soundcloud qui enrichit le livre… sans, bien sûr faire l’impasse sur les 277 enrichissements du livre lui-même parmi lesquels on trouve par exemple 2 livres librement accessibles ou encore des documentaires en entier. Si ce n’est pas une mission impossible, cela nécessite néanmoins une motivation hors du commun. En outre, l’organisation linéaire des fils Twitter ne rend pas la consultation des enrichissements des plus aisées si l’on souhaite explorer plus particulièrement tel ou tel sujet.

C’est pourquoi, j’ai imaginé proposer ici un accès direct aux principales listes de lecture SoundCloud et un accès thématique à mes tweets. Pour les explorer, cliquez sur les hashtags. N’hésitez bien sûr pas à les retweeter !

#avenirdespixels – #futureofpixels

J’utilise #avenirdespixels et #futureofpixels pour mettre en avant des ressources qui me paraissent particulièrement intéressantes et pour partager les informations à propos du livre et du projet dans lequel il s’inscrit. La liste de lecture #avenirdespixels – #futureofpixels sur Soundcloud regroupe les sons qui me paraissent les plus éclairants.

Les réseaux sociaux, nos données et notre vie privée

Lorsque nous utilisons les réseaux sociaux, nous devons être conscients de leur impact sur nous (par ex. sur notre cerveau, notre humeur, nos relations), privilégier les usages inspirants, être conscients de ce à quoi nous nous exposons en les utilisant et des utilisations de nos données personnelles qui peuvent être faites dès que nous interagissons avec un pixel (#socialmedia | #privacy | #BigData).

Les marques, la publicité

Nous ne sommes pas condamnés à l’intrusion publicitaire, à la manipulation, aux représentations dégradantes des femmes dans la communication, à l’utilisation à des fins de surveillance des bases de données géantes que nous alimentons à chaque interaction avec un pixel, aux courses à l’audience maximale, etc. Les marques ont l’opportunité d’habiter l’océan de pixels et le monde avec respect, en n’étant plus dans une posture de communication, mais en étant des acteurs engagés, à nos côtés, pour l’intérêt général (#futureofadvertising).

Le journalisme

La question principale de l’avenir du journalisme me paraît être : qui est à même de nous apporter l’éclairage journalistique dont nous avons besoin pour comprendre notre monde en transition et pouvoir en être véritablement acteurs ? Chacun de nous a une partie de la réponse à cette question. En effet, la façon d’exercer le métier de journaliste, notamment grâce à de nouveaux outils, se réinvente et de nouveaux médias libres ont déjà émergé partout dans le monde. Nous ne sommes donc condamnés ni au journalisme de l’instant et de l’émotion, ni au journalisme sensationnaliste qui fait la chasse aux clics ou propage la peur, ni au journalisme qui relaie une vision du monde pérennisant un système à bout de souffle. Rien ne nous oblige à prêter attention au journalisme toxique et encore moins de le relayer. Un journalisme de qualité, qui nous documente avec sérieux, dignité et sens de l’éthique existe et ne demande qu’à s’épanouir, avec notre soutien.

(#journalism | #journalisme | #FutureofJournalism)

La création audiovisuelle

Le livre aborde abondamment le sujet de la création audiovisuelle et de son avenir. Comme créateurs, l’océan de pixels dans lequel nous sommes immergés représente une opportunité extraordinaire : nous pouvons être les grands gagnants de la mutation de l’audiovisuel, pour de nombreuses raisons que je détaille dans le livre et qui ont de quoi nous rendre optimistes. L’une d’entre elles étant le besoin de tous les acteurs de créations originales (#originalprogramming) pour fidéliser un public. Les investissements croissants dans le domaine en sont un signe.

Cette situation nous confère aussi d’importantes responsabilités : Quels valeurs, quels messages, quelles visions du monde nos œuvres véhiculent-elles ? Quels écosystèmes choisissons-nous de pérenniser en nous y investissant ? Nos choix détermineront les gagnants de demain.

Nous avons aussi entre les mains pléthore d’outils pour créer, financer et diffuser nos œuvres et, grâce aux innombrables ressources librement accessibles en ligne, nous pouvons n’avoir de cesse d’apprendre. Sur la réalisation (#filmmaking), la narration (#storytelling), le #cinema, les #webseries ou le #transmedia par exemple.

La réalité virtuelle (#virtualreality) nous ouvre actuellement de nouveaux champs créatifs. Si elle n’en est qu’à ses balbutiements, il est déjà grand temps de nous interroger sur ce que nous souhaitons en faire non seulement sur le plan créatif, bien sûr, mais aussi éthique.

Quel que soit le champ créatif dans lequel nous exerçons notre activité, par exemple le documentaire (#documentaire | #documentary), nous sommes confrontés aux mêmes problématiques.

C’est pourquoi, nous représentons une force collective mondiale à même d’accompagner la perpétuelle mutation en notre faveur et celle des publics qui suivent notre travail. Sur Twitter, pour promouvoir des œuvres et leurs créateurs, ou partager des informations à même de nous être utiles, je vous invite à utiliser #wescreators. Twitter est un puissant outil si nous l’utilisons à des fins de coopération et d’intelligence collective.

L’enseignement

La façon dont nous préparons les futures générations à construire le monde et à y prendre leur place doit être un sujet de préoccupation majeure. Le développement du potentiel de chacun, l’apprentissage de la coopération, le respect de soi et des autres, la communication non-violente, l’éducation à la paix, devraient, je crois, nourrir l’enseignement (#FutureofLearning) bien plus que ce n’est encore le cas aujourd’hui. Néanmoins, dans le monde entier, des écoles ont déjà pris ce chemin et peuvent nous inspirer.

Quel que soit le type de pixels auxquels nous donnons naissance, auxquels nous prêtons attention ou que nous propageons, il me paraît crucial d’avoir toujours à l’esprit leur impact (#impactofpixels), car ils contribuent à façonner le monde que nous laisserons en héritage aux générations futures.